La ruée vers l’ouest est-elle responsable de la hausse des prix de l’immobilier ?

Le contexte exceptionnel lié à la crise sanitaire du covid-19 et les confinements à répétition ont bouleversé les choix de vie des Français !

Crédit photo - Médiapilote

D’ailleurs, dans l’Ouest, le marché immobilier n’a jamais suscité autant d’attrait que depuis la crise sanitaire. Une tendance bien partie pour s’installer dans la durée mais qui n’est pas sans conséquences… On vous en dit plus.


Les villes de l’Ouest dopées par l’arrivée de nouveaux habitants.


- Les prix immobiliers s’envolent


Depuis le début de la crise sanitaire, les prix de l’immobilier s’envolent dans

les régions de l’Ouest de la France.

Selon les chiffres publiés par Century 21, la valeur du m2 pour une maison en Bretagne a augmenté de 10,1 % en un an. Dans les Pays de la Loire, le constat est le même : la valeur du m2 pour une maison a grimpé de 9.7 % et celui des appartements de 14.5 %. La tendance à la « pénurie d’offres » observée avant le covid, s’accentue et les prix continuent d’augmenter de manière spectaculaire, que ce soit sur le littoral ou bien dans les terres.


- Les flux migratoires en partie responsables…


Selon les professionnels de l’immobilier, l’un des phénomènes qui expliquent cette inflation est la démographie et l’attrait grandissant pour la douceur de vivre des départements du littoral atlantique.


En effet, la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) rapporte que le nombre de familles qui s’y installent depuis trois ans est croissant, faisant ainsi pression sur les marchés immobiliers locaux.


Selon des données de l’Insee analysées par la Fnaim, le solde migratoire (différence entre la population qui s’installe dans le département et la population qui le quitte) en Loire Atlantique est supérieur à 0,5 % de la population totale du département. À contrario, Paris a perdu 0,5 % de ses habitants sur la même période…


Les recherches immobilières à destination des Pays de la Loire progressent


Les Franciliens cherchent des logements en région


Selon les données recueillies sur le site Se Loger, les recherches immobilières des habitants de l’Île-de-France à destination des autres régions augmentent encore davantage depuis le début de la crise sanitaire et particulièrement dans les régions suivantes : Grand Est : +17 %, Pays de la Loire : +13 %, Bretagne : +9 % Occitanie : +9 %, PACA : +9 %.

Il est vrai que le coût de la vie, de plus en plus élevé à Paris et les difficultés pour les familles à se loger convenablement ont déjà depuis quelques années, incité de nombreuses familles à quitter la région d’Île-de-France pour emménager en région. La crise sanitaire et les périodes de confinement imposées ont encore accentué cette tendance.

- Les Pays de la Loire séduisent les ménages Français


Toujours d’après, le site d’annonces immobilières Se Loger, les recherches(toutes provenances confondues) pour des logements situés en région Île-de- France ont reculé de 5 % entre septembre et décembre 2020, d’une part et entre janvier et avril 2021, d’autre part. À l’inverse, les recherches portant sur des logements situés en Pays de la Loire ont nettement progressé : +14 %. De même que les recherches pour la Bretagne : +9 %.


Bien que les observations des professionnels de l’immobilier montrent que les flux migratoires favorisent la hausse des prix dans les Pays de la Loire et plus particulièrement en Loire-Atlantique, il est encore prématuré pour parler de réel exode urbain. Par ailleurs, la première cause de la tension immobilière dans les villes de l’Ouest concerne d’abord le manque de biens à vendre face à une demande toujours plus motivée par l’idée d’investir dans la pierre.


Cet article vous est proposé en partenariat avec l'agence Jeune Vision’ère

Facebook - Instagram - Site internet

Adresse : 10 rue Jules Verne 44700 Orvault

Horaires : 10h-13h / 14h-19h

Téléphone : 0253354435

588 vues