Les couleurs roses des couchers de soleil, un phénomène lié à la pollution atmosphérique ?

Mis à jour : 1 déc. 2020


Les couleurs roses des couchers de soleil, un phénomène lié à la pollution atmosphérique ?
Crédit photo - Infos Nantes
La pollution et les particules fines donnent lieu à de magnifiques couchers de soleil roses, oranges et rouges.

On peut voir de nombreuses photos de levers et couchers de soleil dans de magnifiques teintes roses depuis quelques années par des photographes amateurs et professionnels sur les différents réseaux sociaux.


Malheureusement, ces couleurs, bien que très joli à observer, serait en partie dues à la pollution et particules fines surtout en ville.


A l'aube et au coucher du soleil, le trajet de la lumière du soleil à travers l’atmosphère est plus long, permettant une meilleure diffusion de cette lumière, ce qui va créer des couleurs plus chaudes.


La lumière traverse une couche composée d’oxygène, d’azote, de pollens, de poussières et de différents autres polluants.


L'effet peut s'intensifier davantage si le ciel est humide avec des molécules d'eau qui flottent.

· Sans pollution, le coucher de soleil serait essentiellement orangé.

· Avec la pollution, les teintes oranges, rouges et roses sont encore plus intensifiées.


Les nuages contribuent à accentuer l'intensité des couleurs.


Les couleurs perçues sont donc un concours de circonstances.


Il faut espérer les meilleures d'entre elles.



Les couleurs roses des couchers de soleil, un phénomène lié à la pollution atmosphérique ?
Crédit photo - Infos Nantes

724 vues