Nantes’Immo : Le marché de l'immobilier de bureaux, va t-il résister ?

Depuis plusieurs années, le marché de l’immobilier de bureaux dans la cité des Ducs de

Bretagne connaît une belle croissance ! Un an après le début de la crise sanitaire, comment se porte ce marché ? On fait le point sur les principaux faits marquants du marché de la location et de l'investissement en immobilier de bureaux à Nantes.


Le bâtiment " Manny " à Nantes ! Œuvre du voyage à Nantes par Rolf Julius - Crédit Infos Nantes

1- Recul des transactions


L’agglomération nantaise occupe la 5ème place des marchés régionaux de l’immobilier de

bureaux. Avec 125 000 m² de transactions l’année 2019 fut exceptionnelle pour l’immobilier

de bureaux à Nantes ! Puis la crise sanitaire du coronavirus a mis à l’arrêt toute l’économie

et donc le marché de l’immobilier pendant plus de deux mois et demi. Ainsi, sur l’année

2020, on enregistre une baisse des transactions de 30 % par rapport à l’année précédente,

soit seulement 87 000 m² de bureaux commercialisés.


À l’image d’autres grandes villes qui ont été impactées par la crise, les transactions ont

connu un net ralentissement. Toutefois, la Métropole nantaise s’en sort globalement mieux

que la plupart des grandes métropoles où la baisse moyenne est de 39 % sur l’année

passée (contre 30 % à Nantes).


2- Pénurie de bureaux en centre-ville


Bien que l’année 2020 ait été plus calme du fait du contexte sanitaire actuel, les bureaux

manquent dans le centre-ville de Nantes ! Selon, Christine Serra présidente du Club

immobilier Nantes Atlantique (Cina), la ville de Nantes sera en pénurie jusqu’en 2023. Les

quartiers d’affaires tels qu'Euronantes et l’Ile de Nantes sont d’ailleurs saturés.


Néanmoins, pour pallier ce manque, d’autres constructions sont prévues en périphérie

nantaise, notamment à Saint-Herblain dont la livraison de 20 000 m² de locaux est prévue

pour la fin de l’année 2021.


3- Augmentation des loyers


Inévitablement le manque d’offres fait grimper les loyers moyens des bureaux dans le

centre-ville comme en périphérie, que ce soit dans le neuf ou dans le marché de seconde

main. Cette tendance à la hausse déjà enclenchée depuis plusieurs années devrait perdurer dans les années à venir.

D’après les prix affichés sur le site Bureau Locaux, les prix auraient augmenté de +8,3 % en

un an et +14.1 % sur les deux dernières années. Ainsi, en mai 2021 le prix moyen HT par m² à l’année est de 166 euros. Quant aux prix à la vente, ils se situent en moyenne autour de 3 271 euros par m².



4- Le modèle de bureau a changé


Depuis quelques années, l’émergence de nouvelles façons de travailler impactent

l’immobilier d’entreprise. La crise sanitaire et le développement du télétravail viennent

confirmer et accélérer ces tendances !


Ainsi, la surface des lieux de travail devrait s’organiser un peu différemment. Les espaces

collectifs prendront plus de place et chaque surface de travail personnel pourrait en

conséquence baisser légèrement. La qualité de vie, le confort et l’environnement du lieu de

travail vont devenir de plus en plus importants. Certaines façons de travailler comme par

exemple le flex office vont prendre de l’ampleur. Les espaces de coworking devraient

également avoir encore plus de succès dans les années à venir.


Les experts de l’immobilier sont optimistes ! Suite à l'accélération de la campagne de

vaccination, ils s’attendent à un regain d’attractivité sur ce marché. D’ailleurs, pour

répondre au besoin d’une meilleure qualité de vie des Français, de nombreuses entreprises ont pour projet de se développer en régions…


Cet article vous est proposé en partenariat avec l'agence Jeune Vision’ère

Facebook - Instagram - Site internet

Adresse : 10 rue Jules Verne 44700 Orvault

Horaires : 10h-13h / 14h-19h

Téléphone : 0253354435

240 vues