Revenus modestes : les solutions pour devenir propriétaire à Nantes.

Depuis quelques années, l’accès à la propriété est de plus en plus difficile pour les ménages à revenus modestes dans la métropole nantaise.

Crédit photo - Nantes métropole habitat

Dans un récent rapport datant de mai 2021, l’Agence d’Urbanisme de la Région Nantaise (AURAN) confirme que l’augmentation constante des prix de l’immobilier combiné à la crise sanitaire et à l’évolution des conditions de financement accentue cette tendance.


Pourtant, des solutions existent pour permettre aux ménages moins aisés d’accéder à la propriété à Nantes. On fait le point pour vous, c’est parti !


Le nombre de ventes en primo-accession est en baisse et les achats en secondo-accession augmentent.


Grâce à la baisse des taux d’emprunts bancaires notamment, le nombre de primo-accédants était en augmentation constante depuis plusieurs années dans le département : 57 % des ventes en 2019 en Loire-Atlantique et 63 % dans la ville de Nantes.


En 2020, la tendance s’inverse et le nombre de ventes en primo-accession baisse de 0,8 % par rapport à l’année précédente dans toute la Loire- Atlantique. À contrario, le nombre de ventes des secondo-accédants a augmenté de +11,9 % par rapport à 2019.


La hausse des prix de l’immobilier à Nantes ainsi que le durcissement des conditions de financement et notamment l’importance d’avoir un apport personnel pour acheter un logement favorisent inévitablement les ménages les plus aisés.


Parmi les acquéreurs, la part des ménages dont le revenu est supérieur à 3 000 €/mois atteint 57 % en 2020 en Loire-Atlantique, 60 % dans Nantes Métropole et 59 % dans la couronne périurbaine.


Le constat est clair, il est plus compliqué pour les ménages à faibles revenus

de devenir propriétaires et particulièrement dans la métropole nantaise.



Les solutions pour permettre aux ménages modestes de devenir propriétaires à Nantes.


Le Prêt Social Location-Accession ou PSLA


Il s’agit d’un dispositif mis en place par les pouvoirs publics en 2004 qui permet aux ménages modestes d’accéder plus facilement à la propriété.

Le PSLA, donne la possibilité aux ménages à faibles revenus et primoaccédants d’acquérir le logement neuf qu’ils occupent en location en contrepartie d’une redevance mensuelle.


Grâce à cette aide à l’investissement immobilier, les locataires réservent leur

logement et se positionnent pour devenir propriétaires pas à pas.


Par ailleurs, le PSLA comporte de nombreux atouts comme une exonération de la taxe foncière pendant 15 ans. Pour y être éligible, certaines conditions sont à respecter. Retrouvez plus d’informations sur le PLSA, ici.


Sachez qu’environ 350 logements neufs sont livrés en PLSA chaque année

d