Nantes'Immo : Tensions sur le marché immobilier Nantais.

Dernière mise à jour : avr. 2

Un an, tout pile après le début de la crise sanitaire et deux confinements plus

tard… Comment se porte le marché immobilier à Nantes ? Cette année très chaotique, a-telle ébranlé l’immobilier Nantais ? Les acquéreurs sont-ils toujours au rendez-vous ou la

demande en logement s’est-elle essoufflée ? Hausse des prix, délais de vente, marges de

négociation… On fait le point pour vous.

Crédit photo - Infos Nantes

Les prix de vente sont toujours à la hausse


Alors que certains experts pronostiquaient un effondrement des prix de l’immobilier suite à

la crise sanitaire, c’est tout l’inverse qui s’est produit ! Les prix ont continué de grimper sur

tout le territoire : +2 % de hausse enregistrée sur l’année écoulée (Source : Meilleurs Agents).

Les prix de l'immobilier ont augmenté avec la crise sanitaire ! Crédit photo - meilleurtaux.com

Toutefois, dans beaucoup de grandes métropoles, on constate un net ralentissement de

l’augmentation des prix depuis septembre 2020. À l’exception de quelques grandes villes où la hausse des prix se poursuit : Lille, Rennes, Strasbourg et Nantes !


Les prix des biens à vendre dans la capitale de l’Ouest ont augmenté de 2,3 % entre mars et septembre 2020 puis de 2,8 % entre septembre et décembre 2020.


L’attractivité de la ville de Nantes continue de se répercuter sur les prix du marché.

En février 2021, le prix moyen du m2 d’un appartement dans l’ancien à Nantes est de 4 197€. Quant à la hausse des prix affichés, elle est évaluée à +11.9 % par rapport à l’année

précédente (source : SeLoger).


Le rythme des transactions s’accélère


Les délais de vente des appartements et maisons à Nantes n’ont jamais été aussi

courts ! Suite à la crise sanitaire et au contexte économique difficile annoncé, de nombreux

vendeurs ont préféré jouer la carte de la sécurité et reporter leur projet de vente à plus tard,

dans l’attente d’un climat plus favorable.


Pourtant, du côté des acheteurs, la motivation est restée intacte ! La crise sanitaire a même

renforcé les envies d’achat des particuliers. Aujourd’hui, les acquéreurs sont nombreux à

prospecter sur le marché immobilier nantais en quête d’un logement plus spacieux.